L’expertise des ingénieurs pour en finir avec les déchets plastiques

Perspectives

Philippe Ducom, Président d’ExxonMobil Europe. Traduit de l’anglais. 

Quand les gens me demandent ce que je fais, j’ai l’habitude de me rabattre sur la réponse facile « Je suis un ingénieur ». Ce que cela signifie vraiment, c’est que mon travail consiste à trouver des solutions. C’est ce que font les ingénieurs, nous utilisons notre expertise technique pour améliorer les produits et les processus, développer de nouvelles technologies et essayer de trouver des solutions à des défis complexes. Prenons l’exemple du défi des déchets plastiques.

Le défi des déchets plastiques

Les plastiques sont les composants de nombreux produits que nous utilisons dans notre vie quotidienne. Des pistes sur lesquelles les athlètes olympiques établissent de nouveaux records, aux chaussures, vêtements et équipements de sécurité qu’ils portent, les sports modernes s’appuient sur les plastiques. Des câbles simples aux smartphones en passant par les équipements ménagers, de nombreux appareils que nous utilisons chaque jour sont composés de plastiques innovants.

Les plastiques sont également des composants essentiels de nombreux produits vitaux dans le secteur médical, dont les masques, les blouses et les protections pour les professionnels de santé traitant les patients atteints de Covid-19 ou autre. Ce ne sont là que quelques exemples.

Pourtant, au moins 3 milliards de personnes dans le monde n’a pas accès à des centres contrôlés d’élimination des déchets. En conséquence, une quantité importante de déchets solides – dont du plastique – se répand dans la nature. Les avantages liés à l’utilisation du plastique ne peuvent pas être reconnus s’il se retrouve dans les océans ou dans l’environnement.

Je partage les préoccupations de la société concernant les déchets plastiques dans l’environnement. Il faut s’y attaquer! Les plastiques ont de la valeur tout au long de leur cycle de vie, y compris en fin de vie. C’est là que les ingénieurs entrent en jeu : nous utilisons notre expertise technique, notre vision créative des principes scientifiques et des nouvelles technologies pour tenter de saisir toute la valeur des plastiques.

Fournir un débouché précieux pour les déchets plastiques est un moyen d’encourager sa collecte et son tri. Des solutions technologiques sont nécessaires pour maximiser cette valeur. Je parle de technologies innovantes comme le recyclage avancé qui décompose les déchets plastiques en blocs de molécules, puis les recombine pour faire du plastique recyclé qui est équivalent à du plastique neuf.

Mais l’ingénierie ne se contente pas de développer des technologies. Permettez-moi d’expliquer cela, en utilisant deux exemples liés à ExxonMobil : Atando Cabos et l’Alliance pour mettre fin aux déchets plastiques.

Atando Cabos

Dans la région de Patagonie en Argentine, des filets de pêche en plastique jetés contaminent les plages. Plusieurs groupes se sont réunis et ont lancé le projet Atando Cabos avec un objectif simple : collecter les filins et les recycler en produits de haute qualité. Mais ce qui semble souvent simple n’est pas aussi simple en réalité. Les équipes de nettoyage ont découvert que les cordes étaient faites de deux matériaux incompatibles qui ne se mélangeaient pas et ne pouvaient pas être séparés. C’est alors qu’ExxonMobil est intervenu.

Nous avons collaboré avec Atando Cabos et avons constaté que l’ajout de nos polymères de haute performance Vistamaxx au mélange rendait les matériaux de la corde compatibles et entièrement recyclables. Maintenant, les filets jetés sont transformés en produits de haute qualité tels que les caisses. En seulement un an, plus de 1 000 tonnes de cordes ont été recyclées de cette façon.

L’Alliance pour en finir avec les déchets plastiques (The Alliance to End Plastic Waste)

ExxonMobil est un membre fondateur de l’Alliance to End Plastic Waste. Cette alliance se concentre sur le développement de solutions sûres, évolutives et économiquement viables pour aider à mettre fin aux déchets plastiques dans l’environnement. Près de 50 organisations dans le monde représentant l’industrie chimique, les sociétés de gestion des déchets et les marques grand public y participent. L’Alliance vise à accélérer les investissements supplémentaires en prouvant l’efficacité de ces solutions, en particulier sur les marchés où les déchets plastiques sont les plus élevés. 

Travailler ensemble

Chez ExxonMobil, nous reconnaissons le défi des déchets plastiques dans l’environnement et nous prenons des mesures pour aider à y remédier en augmentant la recyclabilité du plastique, en soutenant l’amélioration de la récupération des déchets plastiques et en travaillant sur des solutions technologiques. Pour réussir à relever ce défi, il est essentiel que l’industrie, les gouvernements, les consommateurs et d’autres pays travaillent en collaboration pour assurer la collecte, le tri, le recyclage et la récupération appropriés des produits en plastique. Chaque partie de la chaîne de valeur devra se concentrer sur ce qu’elle fait de mieux. Pour nous, une entreprise d’ingénieurs et de scientifiques, cela signifie fournir des solutions pratiques, en utilisant notre expertise technique et notre expérience, ce que nous faisons avec succès depuis plus de 135 ans.

Je suis convaincu que si nous travaillons tous ensemble, nous pouvons trouver les pièces du puzzle. Nous pouvons continuer à bénéficier des avantages des plastiques tout en empêchant les rejets de déchets plastiques dans l’environnement.

Tags:   Alliance to End Plastic WasteAtando CabosDéchets plastiquesPhilippe DucomRenewOceansVistamaxx
Vous pourriez aussi aimer

En savoir plus