ExxonMobil Low Carbon Solutions fait avancer les projets d’un grand nombre de nouvelles opportunités de captage et stockage du carbone (CCS) dans le monde pour permettre des réductions d’émissions à grande échelle. Nous prévoyons d’investir 3 milliards de dollars pour réduire les émissions et mettre au point des technologies de réduction d’émissions d’ici 2025. Considéré par les experts comme l’une des rares technologies éprouvées capables de réduire considérablement les émissions de certaines industries difficiles à décarboner, le CCS pourrait changer la donne lorsqu’il s’agit d’atteindre les objectifs climatiques de l’Accord de Paris.

Parmi les propositions de projets européens en cours d’élaboration figurent la plateforme  CCS Acorn en Écosse, la plateforme  CCS PORTHOS aux Pays-Bas, et une étude du potentiel de captage de CO2 dans la région de Normandie en France. En Belgique, ExxonMobil participe au projet CCS à partenaires multiples du port d’Anvers, le plus grand groupe intégré d’énergie et de produits chimiques d’Europe.

L’un des concepts de CCS les plus ambitieux dans lequel nous sommes impliqués est l’idée d’un pôle CCS dans la zone industrielle de Houston au Texas, afin de stocker en toute sécurité les émissions dans des formations géologiques naturelles situées en profondeur. Récemment, 11 entreprises, dont ExxonMobil, ont annoncé leur intérêt pour le développement de la technologie CCS à Houston. Ensemble, elles pensent pouvoir éliminer jusqu’à 100 millions de tonnes de CO2 par an d’ici 2040. Comment cela se présente-t-il ? Nous avons trouvé quelques comparaisons pour aider à visualiser l’ampleur de nos ambitions :

Tags

  • icon/text-size
You May Also Like

En savoir plus

Qu’est-ce que la technologie CCS ?
La promesse du captage et du stockage du carbone : un appel à l’action de grande ampleur au Texas