Ma sœur aînée, qui se nomme Daniella Muise, a été la première personne de notre famille à aller à l’université. Son exemple illustre la façon dont l’enseignement supérieur peut changer votre vie. C’est d’ailleurs grâce à elle que j’ai poursuivi ma carrière d’ingénieure. Après son intégration en tant qu’ingénieure chez ExxonMobil, j’ai suivi ses pas. J’ai étudié la métallurgie et l’ingénierie des matériaux. J’ai également effectué trois stages au sein du groupe. J’ai ensuite été embauchée à temps plein  pour apporter un support  l au site de Baytown, au Texas. 

 Mon premier rôle était consacré à assurer la fiabilité des équipements. Je percevais mon travail comme un levier essentiel pour des opérations sûres et responsables au niveau environnemental, deux éléments qui me passionnent indubitablement. Dorénavant, je me consacre à l’amélioration de notre façon de travailler, pour nos propres salariés, pour nos clients et pour la société en général. Cela a été pour moi une évidence lorsque j’ai découvert comment nos technologies et nos produits pouvaient aider la société à recycler plus de plastique. Alors, quand ExxonMobil a commencé à s’intéresser au recyclage chimique, je me suis empressée d’apporter ma contribution. 

 Notre entreprise fait partie de la chaîne de valeur du plastique. Nous entretenons une relation étroite avec les fabricants de matière plastique que les consommateurs utilisent quotidiennement. Nous pouvons identifier les potentiels partenaires commerciaux et le soutien des pouvoirs publics, renforcer les partenariats nouveaux et existants, ou encore collaborer pour développer des solutions aux défis complexes auxquels nous sommes tous confrontés. Nous pensons également que le caractère évolutif du recyclage chimique en fait l’une des solutions les plus intéressantes à notre disposition. 

La finalité du recyclage chimique est d’aider la société à recycler une plus grande quantité de produits utilisés chaque jour, au lieu de les jeter. En faisant du recyclage chimique une solution à grande échelle qui peut être reproduite au niveau mondial, nous pouvons augmenter la quantité de plastique transformable en matière première vierge et réduire les déchets plastiques. 

Nous constatons que le recyclage chimique vient compléter les formes actuelles de recyclage conventionnel : les deux solutions sont donc nécessaires. Le recyclage chimique  augmente les types de plastique pouvant être recyclés, ainsi que la variété des produits issus de leur recyclage. Actuellement, l’utilisation du plastique recyclé selon une méthode conventionnelle est par exemple limitée dans le secteur  de l’emballage alimentaire. Le recyclage chimique ne présente pas ces limites, car le plastique retrouve alors ses composants moléculaires d’origine. 

 ExxonMobil compte de nombreux talents compétents  et passionnées par le développement durable qui souhaitent jouer un rôle dans le recyclage à l’échelle mondial. En outre, nous avons la chance d’ avoir un  grand nombre de projets révolutionnaires dans les tuyaux, de Baytown, au Texas, à Notre-Dame-de-Gravenchon, en France. 

 Mon rôle est de trouver des sources d’approvisionnement en plastique pour ces projets, à savoir un plastique arrivé en fin de vie et qui serait normalement considéré comme un déchet. Il peut s’agir du papier à bulles utilisé pour envoyer un produit acheté en ligne ou du sachet qui contient le gouter préféré de ma fille. Lors que la quantité de déchets plastiques ne diminue pas, approvisionner notre site nécessite quelques efforts. En résumé, je participe au développement des chaînes d’approvisionnement et des infrastructures pour faciliter ce recyclage. Mon rôle consiste à m’assurer que le plastique que nous mettons dans la poubelle de recyclage peut être transformé en un nouveau produit qui a de la valeur et que nous utilisons au quotidien. 

 À mesure que ma carrière s’est développée au sein d’ExxonMobil, j’ai compris que je souhaitais me consacrer pleinement au développement de solutions en faveur du développement durable. Le défi est difficile et évolue en permanence. Par ailleurs, nous n’avons pas encore toutes les réponses, mais c’est formidable d’être à l’avant-garde des nouveaux développements dans ce domaine. Je réfléchis parfois au chemin que nous avons parcouru au cours des 18 derniers mois et ma volonté d’aller plus loin s’en trouve renforcée. 

 Mon rôle pour déployer le recyclage chimique diffère de tout ce que j’ai pu faire durant ma carrière. Pourtant, il s’agit de l’association parfaite de mes deux passions que sont le développement durable et la fiabilité des équipements, c’est-à-dire mes deux domaines de travail depuis mon arrivée chez ExxonMobil il y a près de 20 ans.

Explore More

Quelle est la différence entre le recyclage mécanique et chimique?