ExxonMobil et Porsche testent, dans des conditions de course, un carburant à plus faible teneur en carbone

Actualité

ExxonMobil et Porsche testent des biocarburants de dernière génération et des e-carburants renouvelables à plus faible teneur en carbone, dans le cadre d’un nouvel accord avant de trouver des voies de commercialisation futures pour les consommateurs finaux.

La première formulation du carburant Esso Renewable Racing Fuel est un mélange de biocarburants de dernière génération ayant passé les principales phases de développement. Ce carburant est spécialement formulé par l’équipe de scientifiques et d’ingénieurs d’ExxonMobil. Les analyses soulignent le potentiel de réduction significatif des émissions de gaz à effet de serre avec ce carburant liquide. Il sera testé dans des conditions de course, lors de la série de courses Porsche Mobil 1 Supercup 2021, avec les moteurs de compétition ultra-performants de Porsche.

La collaboration entre Porsche et ExxonMobil se concentrera également sur les e-carburants, qui sont des carburants synthétiques à base d’hydrogène et de dioxyde de carbone capté. Dès 2022, les deux groupes prévoient de tester la deuxième version du carburant Esso Renewable Racing Fuel, qui contiendra des composants d’e-carburant. D’après les estimations, l’e-carburant permettra une réduction des émissions de gaz à effet de serre pouvant atteindre 85 % lorsqu’il sera mélangé aux carburants standards actuels du marché pour les véhicules de tourisme.i

« L’électrification de nos véhicules est notre priorité absolue », a déclaré Michael Steiner, membre du Comité exécutif responsable de la recherche et du développement chez Porsche. « Les e-carburants sont un bon complément à notre stratégie de groupe motopropulseur. Ils permettent à nos clients de conduire des voitures équipées de moteurs à combustion conventionnels, ainsi que des véhicules hybrides rechargeables, dont les émissions de gaz à effet de serre sont nettement inférieures. La collaboration avec ExxonMobil nous permet de tester les e-carburants dans des conditions exigeantes sur les circuits. Il s’agit là d’une étape supplémentaire vers le développement d’e-carburants, une alternative abordable et moins émettrice de gaz à effet de serre que les carburants conventionnels »

L’e-carburant sera fourni par l’usine pilote Haru Oni basée au Chili, qui produit de l’hydrogène, ensuite combiné avec le dioxyde de carbone capté dans l’air, pour produire du méthanol. ExxonMobil fournit une licence et une assistance avec la priopriété de la technologie permettant de convertir le méthanol en essence, ce qui se traduira par un carburant à plus faible teneur en carbone.

Au cours de la phase pilote, environ 132 490 litres d’e-carburant seront produits en 2022. Porsche fera partie des principaux utilisateurs de ce carburant développé au Chili, à l’occasion de la course Porsche Mobil 1 Supercup lors de la saison 2022.

« Au cours des vingt-cinq dernières années, nous avons collaboré avec Porsche pour développer des produits ultra-performants visant à améliorer les résultats des Porsche sur les circuits et sur la route », a déclaré Andy Madden, vice-président en charge de la stratégie et de la planification pour ExxonMobil Fuels & Lubricants. « Notre collaboration continue sur les carburants renouvelables et les e-carburants est une étape essentielle dans l’évaluation de la capacité technique et de la viabilité commerciale de nouveaux carburants permettant de réduire considérablement les émissions. »

Le premier essai sur circuit du carburant Esso Renewable Racing Fuel est prévu pour le 30 mars 2021 à Zandvoort, aux Pays-Bas, et se poursuivra tout au long de la série de courses Porsche Mobil 1 Supercup 2021 et 2022.

La collaboration avec Porsche s’appuie sur les efforts sans relâche de la part d’ExxonMobil pour développer et déployer des solutions énergétiques à faible émission, notamment des carburants et lubrifiants à haut rendement, des plastiques de dernière génération et d’autres produits qui permettent aux voitures et aux camions de consommer moins de carburant. Par exemple, les deux groupe ont collaboré sur une gamme de lubrifiants spécialement formulés pour le marché des véhicules électriques, la gamme Mobil EVTM.

En janvier, ExxonMobil a annoncé la création d’une nouvelle entité, ExxonMobil Low Carbon Solutions, dans le but de commercialiser son vaste portefeuille de technologies à faible émission de carbone. L’entreprise prévoit d’investir 3 milliards de dollars dans des solutions à faible émission d’énergie d’ici 2025. L’année dernière, ExxonMobil a annoncé son intention de commercialiser du diesel renouvelable en Californie et éventuellement sur d’autres marchés nationaux et internationaux dès 2022.

Au cours des deux dernières décennies, ExxonMobil a investi plus de 10 milliards de dollars dans la recherche, le développement et le déploiement de solutions énergétiques à faible émission. Pour suivre nos progrès, inscrivez-vous à notre newsletter.

###

iLa réduction des émissions de gaz à effet de serre indiquée ici se rapporte à la comparaison de l’empreinte carbone du produit (ECP) calculée pour les composants renouvelables du carburant de course utilisé à l’occasion de la Porsche Mobil 1 Supercup par rapport à un carburant de référence émettant 94 grammes CO2e/MJ conformément à la directive II de l’UE sur les énergies renouvelables.  La réduction des émissions pouvant atteindre 85 % pour les composants renouvelables par rapport aux composants conventionnels est basée sur les calculs de l’empreinte carbone du produit effectués selon la méthodologie ISO 14067, effectivement référencée comme limite du puits à la roue, en tenant compte des émissions liées aux matières premières, à la production, au transport et à la combustion pour fabriquer le mélange de composants renouvelables mentionné ici.  Une unité fonctionnelle de 1 MJ de carburants a été utilisée pour la comparaison.

Tags:   biocarburant avancée-carburantsEsso Renewable Racing Fuelplus faible émission de carbonePorscheréduction des gaz à effet de serre
Vous pourriez aussi aimer

En savoir plus