À travers le monde, construisons notre avenir énergétique

Science & technologie

Chez ExxonMobil, l’innovation puise ses racines dans la science avant d’être mise en œuvre par des milliers d’ingénieurs et de scientifiques, dont 2 500 titulaires d’un doctorat, qui travaillent à transformer des idées prometteuses en produits industriels disponibles à grande échelle. Cet engagement influence l’ensemble de l’entreprise, des catalyseurs qui contribuent à rendre les raffineries plus économes en énergie, à la recherche à long terme qui permet de développer des technologies à faibles émissions.

La recherche n’est pas cloisonnée dans les laboratoires de l’entreprise. Elle est alimentée par des partenariats avec des universités, des laboratoires gouvernementaux et d’autres organisations extérieures qui travaillent ensemble pour résoudre certains des plus grands défis énergétiques du monde.

Faites défiler pour en savoir plus sur certaines collaborations et recherches innovantes auxquelles ExxonMobil participe.

Pour en savoir plus sur les innovations d’ExxonMobil, découvrez nos nombreux partenariats innovants.

UN MONDE D´INNOVATION
Cliquez sur un lieu pour en savoir plus

LA JOLLA, CALIFORNIE

En partenariat avec Synthetic Genomics, ExxonMobil entreprend des recherches fondamentales dans le but de transformer les algues en biodiesel renouvelable à faible émission de carbone, capable de faire fonctionner les avions, les camions et les bateaux.

GOLDEN, COLORADO

ExxonMobil est impliqué avec le National Renewable Energy Laboratory et certains autres laboratoires nationaux américains dans le cadre d´un projet de recherche sur dix ans visant à développer des solutions énergétiques qui favoriseront la limitation des risques liés au changement climatique.

AUSTIN, TEXAS

Les étudiants chercheurs de l´Energy Institute de l´université du Texas travaillent sur un éventail de projets, notamment la recherche sur le captage et le stockage du carbone et la construction de modèles avancés pour évaluer l´impact des énergies renouvelables sur le réseau électrique américain.

HOUSTON, TEXAS

Le campus de Houston abrite le premier centre de recherche et de sciences physiques de l´entreprise. Connu simplement comme le « laboratoire », il abrite des technologies de pointe pour soutenir l´exploration, le développement et la production.

CLINTON, NEW JERSEY

Le laboratoire de Clinton abrite 92 usines pilotes dédiées à l´innovation énergétique. Le travail effectué à Clinton a un impact sur l´ensemble de l´entreprise et comprend des initiatives à long terme comme le développement de biocarburants de dernière génération.

BRUXELLES, BELGIQUE

Dans notre European Technology Center, les chercheurs examinent les propriétés physiques, la composition chimique et la structure moléculaire des catalyseurs et matériaux de dernière génération afin de fournir des solutions améliorées et durables pour les applications d´emballage et automobiles.

GÊNES, ITALIE

À l´Université de Gênes, en Italie, les scientifiques d´ExxonMobil se sont associés à un laboratoire de modélisation électrochimique de pointe pour mieux comprendre le processus critique de captage et de stockage du carbone. à grande échelle, cette technologie pourrait contribuer à réduire de manière significative les émissions mondiales.

SINGAPOUR

Les chercheurs du Singapore Energy Center développent de nouveaux procédés et matériaux qui pourraient contribuer à réduire les émissions de CO2 provenant de sources d´énergie et industrielles.

SHANGHAI, CHINE

Tester, recommencer, améliorer. C´est ce que font les scientifiques et les ingénieurs du Shanghai Technology Center afin d´améliorer les polymères, les lubrifiants et autres produits de pointe indispensables à la vie moderne.

Depuis 2000, ExxonMobil a investi près de 10 milliards de dollars dans des technologies à faibles émissions. La recherche implique une communauté mondiale de scientifiques et
d´ingénieurs qui travaillent ensemble pour développer les solutions énergétiques de demain.

UN MONDE
D´INNOVATION
Depuis 2000, ExxonMobil a investi près de
10 milliards de dollars dans des technologies à faibles
émissions. La recherche implique une communauté
mondiale de scientifiques et d´ingénieurs qui
travaillent ensemble pour développer les solutions
énergétiques de demain.

GOLDEN, COLORADO

En partenariat avec Synthetic Genomics, ExxonMobil entreprend des recherches fondamentales dans le but de transformer les algues en biodiesel renouvelable à faible émission de carbone, capable de faire fonctionner les avions, les camions et les bateaux.

ExxonMobil est impliqué avec le National Renewable Energy Laboratory et certains autres laboratoires nationaux américains dans le cadre d´un projet de recherche sur dix ans visant à développer des solutions énergétiques qui favoriseront la limitation des risques liés au changement climatique.

Les étudiants chercheurs de l´Energy Institute de l´université du Texas travaillent sur un éventail de projets, notamment la recherche sur le captage et le stockage du carbone et la construction de modèles avancés pour évaluer l´impact des énergies renouvelables sur le réseau électrique américain.

Le campus de Houston abrite le premier centre de recherche et de sciences physiques de
l´entreprise. Connu simplement comme le
« laboratoire », il abrite des technologies de pointe pour soutenir l´exploration, le développement et la production.

Le laboratoire de Clinton abrite 92 usines pilotes dédiées à l´innovation énergétique. Le travail effectué à Clinton a un impact sur l´ensemble de l´entreprise et comprend des initiatives à long terme comme le développement de biocarburants de dernière génération.

Dans notre European Technology Center, les chercheurs examinent les propriétés physiques, la composition chimique et la structure moléculaire des catalyseurs et matériaux de dernière génération afin de fournir des solutions améliorées et durables pour les applications
d´emballage et automobiles.

À l´Université de Gênes, en Italie, les scientifiques d´ExxonMobil se sont associés à un laboratoire de modélisation électrochimique de pointe pour mieux comprendre le processus critique de captage et de stockage du carbone. à grande échelle, cette technologie pourrait contribuer à réduire de manière significative les émissions mondiales.

Les chercheurs du Singapore Energy Center développent de nouveaux procédés et matériaux qui pourraient contribuer à réduire les émissions de CO2 provenant de sources
d´énergie et industrielles.

Tester, recommencer, améliorer. C´est ce que font les scientifiques et les ingénieurs du Shanghai Technology Center afin d´améliorer les polymères, les lubrifiants et autres produits de pointe indispensables à la vie moderne.

Tags:   AustinBelgiqueBruxellesCalifornieChineClintonColoradoDigital GarageEnergy Institute de l’université du TexasEuropean Technology CenterGênesGoldenHoustonItalieLa JollaNational Renewable Energy LaboratoryNew JerseyShanghaiShanghai Technology CenterSingaporeSingapore Energy CenterSingapourSynthetic GenomicsTexasUniversité de Gênes
You May Also Like

Explore More