Une éponge pour absorber le CO₂ est en préparation

Science & technologie

Parfois, les solutions pour relever les défis les plus complexes et les plus importants tiennent dans le creux de la main.

C’est le cas d’une technologie en cours de développement qui pourrait grandement contribuer au déploiement mondial du captage de carbone.

Découvertes à l’université de Californie, à Berkeley, et financées par un groupe de scientifiques de l’association d’entrepreneurs Cyclotron Road, ces pastilles de la taille d’un bonbon absorbent efficacement le dioxyde de carbone (CO₂) provenant de diverses sources d’émission. Elles permettent de mieux éliminer le CO₂ avant même qu’il ne pénètre dans l’atmosphère et, à terme, de produire plus  d’énergie avec moins d’émissions.

L’entreprise à l’origine de cette minuscule mais ingénieuse invention, Mosaic Materials, est arrivée il y a peu sur le secteur de l’énergie. Pourtant, elle a déjà reçu le soutien financier de l’U.S. Navy, de la NASA ainsi que du ministère américain de l’Énergie. Cette technologie a également attisé la curiosité d’ExxonMobil, qui va travailler avec Mosaic Materials afin d’accélérer le deploiement du captage de carbone, en la rendant plus abordable et plus efficace.

Pour Thomas McDonald, fondateur et directeur général de Mosaic Materials, cet accord avec ExxonMobil est une avancée majeure.

« Par le biais de cet accord avec ExxonMobil, nous souhaitons accélérer notre développement et faire valoir les avantages économiques et environnementaux que peut offrir notre technologie », affirme-t-il.

Les solides cristallins très perméables de Mosaic Materials, constituent de véritables éponges à gaz de très grande capacité. Ils sont dotés de surfaces internes et d’une porosité très élevée qui leur permettent d’absorber une grandes quantités de CO₂, tout en réduisant l’énergie utilisée. 

La technologie de Mosaic Materials pourrait, à terme, être utilisée sur des sites industriels et dans des installations de production d’énergie de grande envergure afin de capter le CO₂ directement dans l’air. Observez, dans cette expérience à moindre échelle, comment ces pastilles absorbent le CO₂ contenu dans un ballon de baudruche.  

Tags:   captage de carboneCyclotron RoadMosaic Materialsréduction des émissionsThomas McDonalduniversité de Californie
Tu pourrais aussi aimer

Explore plus