Exxonmobil Fait Progresser Le Recyclage Avancé Pour Améliorer Le Traitement Des Déchets Plastiques

Perspectives

Par Karen McKee, présidente d’ExxonMobil Chemical Company. Traduit de l’anglais. 

Afin de contribuer à réduire la quantité des déchets plastiques dans l’environnement, la société devra recycler une plus grande part des produits qu’elle utilise au lieu de les jeter définitivement. ExxonMobil conduit trois nouvelles initiatives de recyclage avancé aux États-Unis et en Europe, qui ouvrent la voie à des projets prometteurs de valorisation à grande échelle des déchets plastiques.

Le recyclage avancé, également appelé recyclage chimique, fait référence à des technologies et procédés de transformation moléculaire qui permettent à des groupes comme ExxonMobil de convertir des plastiques difficiles à recycler en matières premières vierges ensuite utilisées dans la fabrication d’une large gamme de nouveaux produits à forte valeur, et de répéter ce processus à plusieurs reprises.

Imaginez que les pots de yaourt que vous jetez soient transformés en matériel médical utilisé lors de votre prochain rendez-vous chez le médecin, puis dans le tableau de bord de votre prochaine voiture économe en carburant. C’est une manière simpliste de décrire une « économie plus circulaire », mais elle permet d’illustrer ce sur quoi travaille ExxonMobil.

  • À Baytown, au Texas, ExxonMobil a finalisé la phase initiale d’un essai visant à convertir les déchets plastiques en matières premières pour fabriquer des polymères à forte valeur. En attendant le succès de la prochaine phase de l’essai, nous prévoyons de commercialiser au cours de l’année des polymères « certifiés circulaires ». Nous avons également l’intention d’utiliser les enseignements de ces essais pour développer des capacités de recyclage avancé dans d’autres usines de produits pétrochimiques ExxonMobil réparties dans le monde entier. Ces sites font partie intégrante de nos vastes opérations dans le secteur de l’aval et permettront des économies d’échelle importantes pour contribuer à réduire les coûts.

 

  • En France, ExxonMobil travaille avec Plastic Energy, un leader du recyclage avancé, dans le cadre d’un projet visant à convertir les déchets plastiques des consommateurs en matières premières pour la fabrication de polymères circulaires certifiés aux propriétés équivalentes à celles de polymères vierges. L’usine aura une capacité initiale de 25 000 tonnes de déchets plastiques par an, qui devrait rapidement atteindre 33 000 tonnes dans un avenir proche. Sur cette base, il devrait s’agir de l’un des plus grands projets de recyclage avancé des déchets plastiques en Europe. Le démarrage est prévu pour début 2023.

 

  • ExxonMobil est membre fondateur de Cyclyx International, une joint venture avec Agilyx qui développe des systèmes pour regrouper et prétraiter les déchets plastiques afin de répondre aux besoins croissants du secteur du recyclage avancé. Cyclyx a pour ambition d’être le « chaînon manquant » entre les entreprises de traitement des déchets et les entreprises de recyclage, déployant ainsi les efforts nécessaires pour permettre un recyclage avancé à grande échelle. ExxonMobil détient une participation de 25 % dans Cyclyx.

Ces programmes et bien d’autres, nous aident à évaluer et à toujours développer les possibilités de recyclage avancé à grande échelle sur nos sites.

On peut affirmer sans exagération que les plastiques issus de de la pétrochimie sont des éléments essentiels à la vie moderne. Ils sont utilisés dans de nombreuses applications, du matériel médical de protection aux emballages pour la conservation des aliments, en passant par les appareils de cuisine et les pièces automobiles. (Saviez-vous qu’environ 50 % du volume des voitures est constitué de plastiques, ce qui les rend plus légères et contribue à améliorer leur rendement énergétique et à étendre l’autonomie des véhicules électriques ?)

Le recyclage avancé devrait permettre d’avoir une économie plus circulaire avec une gramme de produits plus importante, par rapport au recyclage mécanique traditionnel du plastique. Cela implique de broyer le plastique jeté et de le mélanger avec du nouveau plastique. Le recyclage avancé permet de transformer davantage de types et de qualités de plastiques en d’en augmenter la valeur. Et contrairement au recyclage mécanique, pour lequel chaque cycle de recyclage dégrade la qualité du plastique, il n’existe aucune limitation technique reconnue du nombre de fois où un produit en plastique peut faire l’objet d’un processus de recyclage avancé.

Chez ExxonMobil, nous nous appuyons sur notre expertise en recherche et développement, ainsi qu’en valorisation des molécules pour créer des solutions de recyclage avancé dans nos usines pétrochimiques à travers le monde.

Nous travaillons également avec d’autres organisations afin de trouver des solutions communes, car pour relever le défi mondial que représentent la gestion des déchets plastiques, la collaboration est cruciale. En 2019, ExxonMobil est devenu un membre fondateur de l’Alliance to End Plastic Waste, l’organisation la plus importante au monde réunissant des partenaires commerciaux et des organismes à but non lucratif afin d’améliorer le traitement des déchets plastiques dans le monde entier. Depuis, le nombre de membres est passé à près de 50 organisations qui se sont engagées collectivement à investir plus d’un milliard de dollars pour développer des solutions sûres, évolutives et économiquement viables.

Ces efforts s’inscrivent dans le cadre d’un engagement plus large d’ExxonMobil visant à répondre aux besoins mondiaux en énergie et en produits tout en réduisant notre impact sur l’environnement et en aidant nos clients à diminuer leur propre impact.

Le plastique est trop précieux et trop polyvalent pour être gaspillé. ExxonMobil continuera de travailler en collaboration avec l’industrie, les pouvoirs publics, les organisations non gouvernementales et les consommateurs pour encourager le traitement approprié des déchets plastiques. Et nous continuerons à redoubler d’efforts en matière de nouvelles technologies et de recyclage avancé afin de contribuer à la résolution de ce défi.

Pour plus d’informations, je vous encourage à lire le Sustainability Report d’ExxonMobil ou à visiter www.endplasticwaste.org

Tags:   collaborationCyclyx Internationaléconomie circulaireinnovationKaren McKeepartenaires de rechercherecyclage avancé
Vous pourriez aussi aimer

En savoir plus